Historique de l’ARK

Posted by

 

 Une idée de la communauté religieuse des Xavières:
Sollicité par la SODERIZ,INADES FORMATION en 1972 obtient le concours des xavières pour aider les populations à intégrer progressivement les nouvelles techniques agricoles et mieux gérer leurs revenus
 Les Xavières mettent plutôt les populations dans une dynamique d’analyse de leur conditions de vie et cela débouche à des actions dans les domaines de la santé, de l’alphabétisation, de la santé animale …

Présentation de l’équipe

Posted by

Il est question ici d’analyser l’organisation (administration et occupation du terrain) et les ressources humaines sur lesquelles elle repose.

Dans le souci de la recherche d’une efficacité sur le terrain, d’une professionnalisation et d’un encadrement de son personnel, l’ARK a mis en place un dispositif de recrutement bien spécifique à elle. En effet, il existe 2 type d’employés à l’ARK. Nous avons le personnel « permanent » et le personnel « contractuel ». Ce personnel se décline en cinq (05) catégories que sont:

1. Au niveau appui – terrain

Ce sont les Chargés de la Promotion Rurale (CPR) ou Animateurs.Ils sont embauchés sur des projets et/ou résident dans les villages pour la plupart. Ainsi, les animateurs sont plus proches des populations cibles.Ils sont pour la plupart des contractuels.

2. Au niveau des départements

L’ARK compte cinq (05) départements. Les responsables de ces département appelés Chargés de Programme doivent mener à bien tous les projets/programmes de développement vers les communautés rurales ou autres cibles qui sont développés dans leur département (organiser et gérer les programmes avec toutes leurs composantes de la conception à l’exécution).

3. Au niveau appui opérationnel

Le niveau opérationnel de l’ARK est contrôlé par la Coordination Opérationnelle. Ce service effectue de fréquentes visites sur le terrain pour suivre les activités des animateurs et des responsables de département et l’évolution des actions menées sur le terrain. Une personne à savoir le Coordonnateur Opérationnel est chargée de ce service.

4. Au niveau managérial

L’équipe managériale de l’ARK se compose de:
– un Directeur chargé de la gestion de toute l’organisation;
– une Assistante de Direction qui a pour charge d’assurer toutes les tâches quotidiennes du secrétariat;
– un Responsable des Ressources Humaines qui s’occupe des affaires administratives et du personnel également.                                                                                                             – un Chargé de la Logistique dont la tâche concerne la gestion des parcs automobiles et motos, de l’immobilier et du mobilier. 

5. Au niveau financier

Ce service est dirigée par une responsable financière aidé d’un comptable et ces derniers ont pour tâches de gérer toutes les questions financières de la structure, des approvisionnements jusqu’au décaissement pour la mise en œuvre des activités.

6. Au niveau technique (Cellule technique)

composée de deux (02) Conseillers Techniques chargés respectivement de la Communication et de la Veille pour l’un et du Montage de Projet pour l’autre. Ces derniers, logés dans un bureau à Abidjan, viennent en appui à l’ensemble de l’équipe pour les questions de visibilité de l’ARK, de recherche de financement et de potentiels partenaires techniques et financiers. Ils sont également chargés de répondre aux appels à propositions ou à projets disponibles.

Les projets en cours

Posted by

Pour cette année, plusieurs projets sont en cours d’exécution par la dynamique équipe de l’ARK.
Ces projets s’adressent aux populations des villages et des villes de notre zone d’intervention
Projet « Contrat de Désendettement et de Développement » (C2D-EF): débuté en fin 2015, ce projet s’inscrit autour des axes de la construction et l’équipement de 11 écoles sur des sites d’écoles communautaires, la mobilisation sociale des communautés des localités où se trouveront les écoles ainsi que la mobilisation des communautés où seront construits 4 collèges de proximité. Les communautés cibles sont issues de Six sous-préfectures de la région du Poro, c’est-à-dire Korhogo, Dikodougou, Boron, Guiembé, Napié et Lataha.

Projet « Appui à l’amélioration de la participation des organisations de jeunes et de femmes à la démocratie et la bonne gouvernance en Côte d’Ivoire »:L’ARK en partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour la Démocratie (FNUD) exécute depuis le 01 Février 2015 ce projet qui vise à promouvoir la participation des Organisations de la Société Civile (OSC) de femmes et de jeunes aux prises de décisions dans les collectivités locales dans huit (08) départements du District des Savanes. Il consiste à informer, impliquer et renforcer les capacités de celles-ci pour une collaboration active et participative avec les Collectivités Locales autour des plans de développement et des sessions ordinaires des Municipalités et des Conseils Régionaux.L’impact visé à terme est que les OSC accompagnées collaborent pleinement avec les Collectivités en tout état de cause et en toute responsabilité.

Projet « Appui au développement de la culture maraichère dans 05 villages du département de Korhogo »: Financé par le Fond Vivrier, une structure de L’État de Côte d’Ivoire, l’objectif principal du projet est de contribuer à la réduction de la pauvreté par un développement durable de la culture maraîchère et des filières maraîchères dans les villages de Kassoumbgarga, Lavononkaha, Nombolo , Tielivogo et Zienkolo dans le département de KORHOGO. Cela se traduit par un appui aux groupements féminins de ces 05 villages.

-Projet « Appui technique et organisationnel des groupements économiques dans les communautés minières de Séguéla (Projet DPDDA II) »:  cofinancé par l’USAID et l’UE, ce projet vise d’une part à accroître le volume de diamants bruts qui entrent dans la chaîne légale et, d’autre part, améliorer les conditions de vie des communautés minières. Il s’articule autour de 4 volets : foncier, gouvernance, activités économiques et communication pour le changement de comportement. Dans la mise en œuvre de son volet économique, l’ARK a été choisi comme partenaire technique pour apporter un appui technique et organisationnel à 15 groupements de femmes.

Projet « Appui Technique et Organisationnel de 10 Groupements à Intérêt Économique dans le cadre du projet LDS (Formalisation, Alphabétisation, production) »: la mise en œuvre de ce projet, a pour objectif de contribuer à réduire de façon significative les difficultés relevées dans les 10 villages du projet et contribuer également à travers des activités d’alphabétisation, et de promotion du Genre, à créer un climat de confiance par l’amélioration de la communication au sein des ménages conduisant à une levée progressive des préjugés et autres aprioris liés au Genre. Les villages bénéficiaires du projet sont Bemavogo, Ziékaha, Tchélivogo, Nombolo, Nafoun  Yéfon,  Zéhouélékaha, Lavononkaha, Dopiankaha et Kiémou. Il s’est agi dans ces différentes localités de réaliser la mise en place des cultures proposées par HKI et qui entrent dans le contexte de l’agriculture améliorée liée à la nutrition. Ces cultures qui seront réalisées en deux phases (une partie en pluviale et l’autre en période sèche).

-Projet « Les femmes et les jeunes filles, actrices de la prévention des conflits à travers l’alerte précoce dans les localités de Korhogo, Ferkessédougou, Odienné et Bouna »: Pour pallier d’éventuelles tensions et crises au sein des communautés rurales et urbaines en Côte d’Ivoire, ONU FEMMES, fidèle à sa renommée d’incubateur de projet en faveur de l’égalité du genre mais aussi de paix  en accord  avec le genre, a initié au cours de l’année 2017, un projet conjoint pour la prévention des conflits à travers l’alerte précoce avec la participation de femmes et des jeunes. En effet, le projet vise à promouvoir la participation des Femmes et des Jeunes Filles dans les mécanismes d’alerte précoce et de prévention des conflits à travers les Technologies d’Information et de Communication (TICS) et il met en avant l’importance de l’alerte précoce et du rôle des femmes dans la promotion d’une culture de paix et de cohésion sociale.

Qu’est ce que l’ARK ?

Posted by

L’Animation Rurale de Korhogo (ARK) est une Organisation non gouvernementale créée en 1972 dont la mission est d’œuvrer pour « le développement de tout homme et de tout l’homme ».

Dans cette perspective, l’action de L’ARK vise à accompagner les dynamiques organisationnelles paysannes et par extension rurales. Le siège de l’ARK est établi à Korhogo et son rayon d’action couvre les régions du Nord de la Côte d’Ivoire, particulièrement les Districts des Savanes, du Denguélé et du Zanzan.
L’ARK, à travers plusieurs projets et programmes dans le domaine de l’Education Alternative et la Protection de l’Enfant, la Santé pour tous et l’Agriculture, appuie et accompagne les populations rurales et urbaines.

Selon les actions conduites, l’ARK a reçu des aides financières et parfois méthodologiques de différents partenaires dont l’Union Européenne (UE), le CCFD-Solidarité France, la Banque Mondiale via le PAPC, des Ambassade de la France, du Canada, de la Grande Bretagne…