Posted by

Dans le cadre du Projet d’Appui à la Participation des Jeunes et des Femmes au Renforcement de la Cohésion Communautaire et à la Prévention de l’Extrémisme Violent, un atelier de redynamisation du comité de suivi s’est déroulé les 10 et 11 Mai 2019 en la salle de conférence de l’Hôtel La Rose Blanche de Korhogo en présence des autorités politiques, coutumières, des Organisations de la Société Civile, de la CIED, des ex-combattants, du Comité Inter-religieux et de l’équipe projet de  ARK.

Au cours de cet atelier, le premier jour a vu la présentation de l’étude qualitative de référence, la présentation suivi du toilettage  des recommandations de 2018  par les travaux de groupes autour des O5 thématiques à savoir : la sécurité, l’incivisme en milieu scolaire et universitaire, l’élection locale de 2018, l’autonomisation   des jeunes et des femmes  ainsi que  le foncier. Le deuxième jour a été marqué par la restitution des travaux de groupe.

Présidé par  Monsieur IPOU Konan Justin/ Chef  de Cabinet, Représentant du Préfet   de  région Korhogo, cet atelier d’actualisation des recommandations et de redynamisation du comité local de  suivi, a permis que les différents défis relevés se résument comme suit :

  • Au plan sécuritaire : La menace djihadiste à Korhogo
  • Au niveau du foncier : Le coût élevé et l’ignorance de l’existence de l’Arrêté de Concession Définitive (ACD)
  • Au plan économique : l’appropriation des projets de développement par les bénéficiaires
  • Au plan politique : La constitution impartiale de la CEI pour les élections de 2020
  • Au plan académique : les conditions de vie des étudiants, grossesses et fumoirs.

 Notons par ailleurs que ce projet est financé par l’USAID avec l’appui technique du consortium composé du National Democratic Institute (NDI), des ONG Internationales CARE et INTERNEWS pour une durée de 04 ans (2018-2022), dans les localités de Korhogo, Ouangolodougou, M’Bengué et Tengrela.